Les 5 niveaux de la pyramide de MASLOW??

pyramide_maslow

Petite présentation :

Psychologue américain, Abraham Maslow a travaillé sur une théorie de la motivation et hiérarchisé les besoins humains afin de les présenter de manière simple et synthétique. Depuis, toutes les grandes écoles ainsi que les plus grandes entreprises utilisent cette théorie afin de décrire le niveau de réalisation de toute équipe. La hiérarchisation des besoins humains a permis également à de nombreux individus, de mieux se positionner afin de trouver de meilleures stratégies d’épanouissement personnel au quotidien.

Différents niveaux :

Dans une de mes vidéos, vous pouvez voire le rapport entre la pyramide de Maslow et le développement personnel. Elle aide à classifier différents niveaux de réalisation que l’être humain cherche à combler durant son existence. Il y a 5 différents niveaux de besoins, comme expliqué dans ce schéma :

  • besoins physiologiques : font référence à la survie, à tout ce dont nous aurions besoin, si l’on était complètement démuni. En lien direct avec la survie, cette dimension est plutôt en rapport avec les besoins naturels du corps (faim, soif, sexualité, repos, …)
  • besoins de sécurité : afin d’assurer une vie longue et prospère, nous aspirons à nous protéger contre les dangers du quotidien. On cherche à conserver l’existant (je n’aime pas trop ce niveau car la vie est faite de changements et d’acceptation de ces derniers le plus souvent).
  • besoins d’appartenance : la dimension sociale de la vie, permet aux individus de se sentir acceptés par les groupes dans lesquels ils vivent. Nous avons besoin d’un lien avec la société et le monde qui nous entourent et afin d’éviter l’isolement, l’appartenance à un groupe est indispensable.
  • besoins d’estime : quand la reconnaissance passe au premier plan, c’est souvent qu’on a réussi à prouver son appartenance. L’amélioration d’un besoin contribue à l’amélioration de l’autre. Être reconnu comme entité propre est la raison qui nous pousse à combler ce besoin d’estime.
  • besoins d’accomplissement : on attend le sommet de la pyramide, avec le besoin d’accomplissement. Ici, le besoin matériel est « dépassé ». Il s’agit plus d’obtenir de soi un développement plutôt culturel, voire spirituel. Vu que le matériel y prend moins d’importance, ce niveau de besoin se trouve également à l’opposé, donc au sommet de la pyramide.

Le bonheur d’après lui passait par l’accomplissement des individus, dans chaque niveau de la pyramide. Plus le niveau d’accomplissement de l’individu est élevé, mieux il devrait se sentir au quotidien.

Analyse personnelle :

Quand j’ai pris connaissance de cet outil, j’étais peu conscient de ce qui pouvait m’aider à améliorer mon quotidien. En tant que lycéen, j’étais loin de me douter qu’un jour, une des notions vues en cours d’économie, deviendrait un moyen de mesurer mon niveau de satisfaction au quotidien. Je considère la pyramide de Maslow comme un outil pratique, qui permet de savoir sur quels axes de sa vie on peut travailler, afin d’arriver à une meilleure réalisation de ses ambitions propres. Plus que de l’espoir, elle permet de mettre des images sur les mots et d’entrevoir ou de trouver une porte de sortie dans les vicissitudes de nos vies.

Que pensez-vous de cette hiérarchisation des besoins humains? Est-ce que vous envisagez d’utiliser ce type d’outils au quotidien??

 

G23.

3 choses à savoir sur la culpabilité.

Un morceau de chocolat au beau milieu du troisième régime de l’année? Une cigarette alors qu’on s’était promis d’arrêter? Revenir sur une promesse faite à soi ou à autrui? Être aux prises avec une habitude dont on n’arrive pas à se libérer?

Nous nous sommes tous déjà senti coupables d’une pensée ou d’un acte. La culpabilité est un sentiment de faute qui nous est transmis depuis la plus tendre enfance. La faute commise peut être réelle ou imaginaire. Cela peut arriver à tout moment. Soit parce que l’on a manqué aux exigences de son entourage ou alors, par jugement personnel sur nos propres actes. Souvent, le nous empêcher d’agir de manière objective. Alors, dans cet article nous allons voir trois aspects intéressants à retenir concernant la culpabilité.

la-culpabilité– On peut se défaire de la culpabilité :

Se sentir coupable, est un sentiment que l’on ressent quand on souhaiterai avoir fait les choses autrement. Une question peut aider à changer de perspective sur le sujet :

  • Quelle leçon puis-je tirer de cette expérience ?

Cette question permet de prendre du recul sur une situation donnée. Elle permet d’envisager chaque expérience du point de vue de l’apprentis
sage. Bien sûr, si l’expérience menée n’apporte pas de résultats intéressants, on peut en tirer un bilan.

 

– On peut contrôler la culpabilité :

En effet, chaque acte que nous menons est un effet de la volonté. Culpabiliser, c’est faire le choix de penser à des actions déjà passées, en se remémorant des émotions négatives. Culpabiliser applique donc que nous vivions dans le passé. Contrôler cette culpabilité, c’est ce donner la possibilité de vivre plutôt dans le présent et de profiter du quotidien. Afin de contrôler la culpabilité, le plus simple de se concentrer sur les instants que nous vivons. En effet, vivre son présents en ne pensant qu’aux passer nos pièges dans le passé. Vivre son présent dans l’idée de préparer son futur nous pousse à considérer chaque instant comme indispensable à la réalisations de nos rêves.

 

–  La culpabilité et passagère :

Certaines fautes sont plus graves que d’autres. Cependant, en se concentrant sur l’habitude de faire au présent nous avons tous la possibilité d’affirmer que la culpabilité n’est que l’affaire d’un instant. Plus on fait en sorte de contrôler la culpabilité, plus elle devient simple à contrôler. C’est la loi de l’habitude. tout comme vos actes ne durent pas indéfiniment, la culpabilité n’a pas sa place en permanence dans le présent. Elle doit être utile et donc vous permettre d’être mieux préparés l’avenir.

 

culpabilite-judeo-chretienne-L-1

Que pensez-vous de la culpabilité? Quelles stratégies mettez-vous en place afin de vous défaire de la culpabilité ?

J’espère que cet article vous a plu et qui vous sera utile à l’avenir.

G23.